La reprise du marché de l’immobilier en France malgré la crise du COVID

Il est parfois difficile, de se projeter dans l’achat d’un bien en cette période de crise sanitaire, mais le taux du crédit immobilier semble favorable aux acquéreurs. Le marché immobilier français retrouve des couleurs malgré la crise sanitaire de Covid-19. Les prix des logements devraient augmenter de 3,5 % dans toute la France en 2021 et les transactions immobilières devraient se poursuivre à un rythme soutenu de 950 000 pour l’année selon l’INSEE.

Le marché immobilier, a-t-il été affecté par la crise du Covid-19 ?

Il y a eu une pause profonde du marché immobilier en France, suivie d’une croissance continue des ventes de biens immobiliers et d’une tendance à la hausse des prix des logements dans toute la France. Le confinement de Covid en France entre mars et mai 2020 a provoqué une  » pause publicitaire « , avec naturellement très peu de ventes de biens immobiliers. 

Malgré tout, la tendance globale n’a pas été affectée très longtemps, car les ventes ont repris dès la levée du premier confinement. Ainsi, il y a eu un fort rebond en termes de signatures d’avant-contrats post-confinement, et les notaires ont été témoin d’une forte activité jusqu’à la mi-août 2020.

Marché immobilier français 2021

Alors que nous sommes confrontés à plusieurs vagues de restrictions depuis novembre 2020, la tendance récente des prix de l’immobilier en France montre des niveaux de croissance fluctuants. Cette croissance est alimentée par 4 facteurs :

– des taux d’intérêt historiquement bas

– le gouvernement encourageant les banques à prêter de l’argent pour alimenter la reprise économique en 2021

– une croissance économique d’environ 7,4 % en 2021, permettant au PIB français de retrouver son niveau d’avant la crise au début de 2022

– des changements fondamentaux dans la demande de logements en France – un déplacement des zones urbaines vers les zones périurbaines.

Construction de logements neufs en France 2020-2021

Il n’est pas étonnant de constater que la crise du Covid a entraîné un effondrement de la construction de logements neufs au cours des 12 mois précédant mai 2020. Mais il est intéressant d’observer que le nombre de nouveaux permis de construire délivrés au cours des 12 derniers mois a en fait augmenté de 9,9 % sur la même période.

Les chiffres du troisième trimestre 2020 pour la construction de nouveaux bâtiments montrent une augmentation incroyable de +25,2 % des « nouvelles constructions en cours » de mai à juillet 2020, par rapport aux trois premiers mois de 2020 selon le rapport sur le marché de l’immobilier T3 2020. Le secteur de la construction de logements a bel et bien rebondi après la fermeture causée par la crise du coronavirus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.